Insonorisation et Isolation: Solutions pour vos projets de construction et de rénovation

Services offerts

Accueil > Services offerts > Isolation de toiture, entre toit et grenier

Isolation de toiture, d’entre toit et de grenier

L’isolation de la toiture passe habituellement par ce que l’on nomme l’«entre toit». De quoi s’agit-il exactement? Doit-on isoler à laine soufflée ou à la cellulose? Doit-on garder en place la vieille laine ou aspirer l’isolant existant? Tour d’horizon des aspects importants pour prendre de meilleures décisions lors de l’isolation d‘un toit.

  1. Qu’est-ce qu’un entretoit?
  2. Isoler l’entretoit, un projet généralement simple et très rentable
  3. L’entretoit, lieu de tous les extrêmes
  4. L’efficacité de la ventilation dans l’entretoit, un facteur à ne jamais ignorer
  5. Quels sont les symptômes d’une mauvaise isolation de l’entretoit?
  6. Sources de pertes d’énergie et problèmes de condensation
  7. Quel est le meilleur isolant pour l’entretoit et quel est son prix?

Qu’est-ce qu’un entre toit?

On définit l’entretoit comme étant l’espace présent entre le plafond et le toit. On vise par l’installation d’isolant dans cet espace, à empêcher la chaleur, le froid et l’humidité de migrer entre la toiture et les espaces habitables du bâtiment.

L’entretoit peut prendre plusieurs formes physiques en fonction du type de toiture et de la configuration du plafond :

  • Toiture en pente avec un entre-toit facile d’accès ;
  • Toiture en pente avec un entre-toit exigu et difficile d’accès ;
  • Toiture plate avec un entre-toit facile d’accès ;
  • Toiture plate avec un entre-toit inaccessible ;
  • Plafond cathédrale suivant la pente de la toiture ;
  • Entre-toit fini et chauffé ;

Certains bâtiments peuvent avoir plusieurs types de toitures, chacune demandant une stratégie d’isolation adaptée. 

Isoler l’entretoit, un projet généralement simple et très rentable

Lors d’un projet d’isolation de toiture, les caractéristiques de l’entretoit sont à considérer en tout premier lieu car d’importantes contraintes techniques pourraient limiter le choix des isolants adéquats.

Par exemple, les entretoits faciles d’accès sont généralement parmi les projets les plus rentables que l’on puisse réaliser en isolation, autant du point de vu du confort que des économies générées.

À l’autre extrême, les entretoits inaccessibles ou difficiles d’accès ainsi que les plafonds cathédrale sont des projets qui doivent idéalement combiner l’isolation à d’autres travaux, par exemple à l’occasion de rénovations intérieures ou de la réfection de la toiture.

Cependant, avant de confier les travaux d’isolation à  un entrepreneur général ou à une entreprise de toiture, il faut être conscient que ceux-ci n’ont pas nécessairement les connaissances requises ainsi que l’accès aux mêmes isolants et équipements qu’un entrepreneur spécialisé en isolation. Ils risquent d’être moins efficaces et moins attentifs aux détails qui font la différence au niveau de l’enveloppe du bâtiment. Enfin, les prix demandés sont souvent beaucoup plus élevés que ceux offerts par un entrepreneur spécialisé.

L’entretoit, lieu de tous les extrêmes

Saviez-vous que dans la grande région de Québec, la température d’un entretoit peut varier entre -35 et +60 Celsius au courant d’une même année? L’humidité relative pour sa part variera entre 10% soit des conditions désertiques et 100%!

Avec des écarts aussi importants, le rôle de l’isolation et de l’étanchéité est central afin de maintenir le confort des occupants. Qui plus est, toutes ces variations finissent par se refléter sur les coûts de chauffage et de climatisation en cas d’insuffisance ou de déficience au niveau de l’enveloppe du bâtiment à cet endroit.

Idéalement les espaces habitables devraient être complètement à l’abri des variations vécues dans l’entretoit et celui-ci devrait être maintenu à la même température que l’air extérieur. Malheureusement, la réalité est toute autre. À l’exception de bâtiments planifiés et construits avec la plus grande minutie, les espaces intérieurs et l’entretoit s’influencent mutuellement. L’objectif poursuivi est donc de minimiser cette interaction tout en préservant l’intégrité du bâtiment.

L’efficacité de la ventilation dans l’entretoit, un facteur à ne jamais ignorer

Avant d’aborder les symptômes d’une mauvaise isolation, on doit prendre en considération un aspect susceptible d’influencer grandement leur présence : La ventilation.

Celle-ci est primordiale pour maintenir un entretoit en bonne santé et prévenir une détérioration prématurée de la couverture, de certains types d’isolants ainsi que de la structure. Cependant, l’efficacité de la ventilation peut induire en erreur quand il s’agit d’évaluer par observation l’étanchéité d’un bâtiment.

En effet, une mauvaise ventilation peut faire apparaitre des symptômes souvent attribués à une isolation déficiente, alors qu’il n’en est rien. De l’autre côté, une excellente ventilation de l’entretoit peut masquer des lacunes au niveau de l’isolation et de l’étanchéité. Des évents de toiture surdimensionnés peuvent aussi créer des problèmes lors que l’étanchéité des plafonds est déficiente, soit en tirant l’air humide de l’intérieur du bâtiment vers l’entretoit de façon disproportionnée. Il faut donc être extrêmement prudent avant de tirer des conclusions trop hâtives.

Quels sont les symptômes d’une mauvaise isolation de l’entretoit?

De nos jours, plusieurs outils technologiques sont à notre disposition afin de déterminer les problèmes d’isolation et d’étanchéité. Avec la thermographie et les tests d’infiltrométrie, nous avons des outils précis qui permettent d’optimiser les performances de l’enveloppe de bâtiments. Cependant, ces outils ne sont pas accessibles à tous et par expérience, la simple observation permet de repérer la majorité des problèmes.

Voici quelques symptômes d’une mauvaise isolation de l’entretoit qu’un propriétaire peut chercher à identifier, selon la saison:

En été :

  • Sentiment de chaleur accablante à l’intérieur et plafond très chaud au toucher, surtout vers la fin de l’après-midi d’un journée ensoleillée ;
  • Nécessité de climatiser régulièrement et coûts importants en énergie ;
  • Infiltration d’air chaud au niveau des luminaires situés au plafond donnant sur l’entretoit.

En hiver :

  • De l’extérieur, chercher la présence de glaçon en bordure du toit ou de glace sur le toit. Observer les bâtiments environnants pour fin de comparaison ;
  • À l’intérieur de l’entretoit, vérifier la présence d’humidité, givre ou glace sur les clous, les chevrons et le pontage ;
  • À l’intérieur des aires habitables, notez toute forme de condensation au plafond ou développement de moisissures. Vérifier  surtout à la jonction entre le plafond et les murs extérieurs. Une salle de bain est l’endroit où l’on observe souvent ce symptôme ;

En tous temps, pour diagnostiquer un problème d’étanchéité :

  • Vérifier s’il y a présence d’une substance noire sur l’isolant à proximité des perforations (fils électrique, luminaires, etc) du plafond. Si présente, elle est le produit des exfiltrations d’air principalement durant l’hiver.  À noter, qu’il s’agit généralement de suie produite par les sources de combustion à l’intérieur du domicile et non pas de moisissures. L’utilisation de bougies et la fumée de tabac sont des causes importantes de ce phénomène.
  • En cas de symptômes évidents ou de facture élevée de chauffage et climatisation, nous recommandons généralement de recourir au programme RénoClimat en tout premier lieu, qui permet d’obtenir un diagnostique complet de l’efficacité énergétique d’une résidence. Le diagnostique est fait par un professionnel indépendant qui identifiera les améliorations à effectuer. Lorsque les améliorations sont réalisées par un entrepreneur en isolation, celles-ci donnent droit à des subventions.

Sources de pertes d’énergie et problèmes de condensation

Plusieurs facteurs peuvent influencer les conditions présentes dans un entretoit. Au niveau de l’isolation et de l’étanchiété, on note :

  • Un isolant en quantité insuffisante ou dont l’efficacité a été dégradée par le temps, l’humidité, l’eau, le vent ou la vermine ;
  • L’absence de pare-vapeur ou d’un pare-vapeur dont l’efficacité est compromise permettant l’exfiltration d’air humide vers l’entretoit en hiver ;
  • L’étanchéité de l’accès à l’entretoit déficiente ;

Certaines pratiques et négligences sont aussi la cause de problèmes, particulièrement au niveau de l’humidité, des phénomènes de condensation et de prolifération de moisissures:

  • Évacuation de la hotte de cuisine ou de ventilateur de salle de bain directement dans l’entretoit ;
  • Étanchéité ou isolation déficiente des conduites de ventilation, incluant celles des échangeurs d’air, récupérateur de chaleur et d’énergie ;
  • Étanchéité de la toiture compromise et mauvais fonctionnement des gouttières et renvois ;
  • Taux d’humidité trop élevé dans l’espace habitable durant l’hiver.

Des facteurs environnementaux influencent enfin les conditions au niveau de la couverture:

  • L’orientation du toit par rapport au soleil et aux vents dominants ;
  • Le type de couverture et sa couleur ;
  • La présence d’ombre sur le toit ;
  • En hiver, la présence de neige et l’épaisseur accumulée ;

En résumé, les conditions présentes dans un entretroit sont avant tout le résultat de multiple facteurs qu’il faut savoir départager avant de prendre des orientations et parvenir à obtenir les améliorations souhaitées ou parvenir à l’élimination de la source de problèmes.

Quel est le meilleur isolant pour l’entretoit et quel est son prix?

Le meilleur isolant est celui qui, une fois installé, permettra de maximiser à long-terme le confort des occupants, l’intégrité du bâtiment, les économies et minimisera l’empreinte écologique au courant de sa vie utile et ce, au meilleur prix pour le client.

De façon générale, l'évaluation énergétique effectuée dans le cadre de programme comme RénoClimat s’avère un excellent point de départ des améliorations minimales à effectuer pour profiter de bénéfices conséquents.  Cependant, de plus en plus de propriétaires conscients des enjeux environnementaux, de l’importance de l’enveloppe du bâtiment dans la création et le maintien d’un intérieur sain et des bénéfices économiques d’une maison très bien isolée, optent pour des solutions aux performances supérieures.

D’autres propriétaires, ont des critères qui dépassent l’isolation et l’étanchéité. L’insonorisation de l’entretoit à proximité d’un aéroport, d’autoroutes, de rail de chemin de fer ou d’environnements bruyants est souvent une préoccupation. La résistance de l’isolant à la vermine influencera aussi les choix, surtout lors de l’isolation d’entretoit de chalets ou de bâtiments de ferme.

Parfois, pour atteindre de multiples objectifs, il s’agit simplement de procéder à l’ajout d’une épaisseur de laine de cellulose à l’isolant déjà présent pour obtenir des résultats très satisfaisants. Dans d’autres circonstances, une réfection complète peut être à privilégier pour véritablement obtenir un rendement sur l’investissement acceptable.

Chez Isolation Air-Plus, notre approche vise à prendre le temps de diagnostiquer les caractéristiques du projet d’isolation afin de privilégier des solutions qui auront un impact durable sur le confort, les économies et garantirons la préservation de l’intégrité du bâtiment à long-terme, tous en étant réaliste au niveau des coûts.  N’hésitez pas à contacter un de nos conseillers qui saura vous orienter vers la solution la plus adaptée à votre situation et ce, autant du point de vue technique, pratique qu’économique.


Isolation Air-Plus est membre et accréditée par: